IKEA implémente des nouvelles mesures pour améliorer le bien-être des porcelets

Mardi 11 juin 2013 — Zaventem – IKEA Belgique prend de nouvelles mesures pour améliorer le bien-être des porcelets. Cette initiative a lieu en concertation avec des organisations de défense des droits des animaux, comme GAIA. D'ici fin août 2015, IKEA Belgique n'achètera plus de viande de porc issue d'animaux castrés. IKEA Belgique va même plus loin en garantissant que les porcelets ne subiront aucune amputation de la queue et qu’ils disposeront d’assez de litière et d’espace. La Belgique sera ainsi le premier marché IKEA à mettre en œuvre de nouvelles mesures.

IKEA Food Services est conscient des conditions de bien-être dans les élevages des porcelets, telles que l’amputation de la queue, la castration, le confinement dans de trop petits espaces et le manque de litière. Les pratiques d'élevage varient selon les pays, chacun ayant ses normes et exigences spécifiques en matière de bien-être animal. Dans sa volonté d’apporter de meilleures conditions de bien-être aux animaux, IKEA Food Services accorde une importance particulière à la collaboration et au dialogue avec différentes organisations de défense du bien-être animal, telles que GAIA et Compassion in World Farming (CIWF).

Eric Dillen, Food Manager de IKEA Belgique, explique: "Le bien-être animal est important pour nous. C'est pourquoi, d'ici à la fin août 2015, nous ne vendrons plus que des produits de viande provenant de porcs non castrés, non amputés de la queue et ayant bénéficié d'un espace suffisant et d’assez de litière. Pour cela, nous visons une collaboration étroite avec des éleveurs porcins qui partagent nos valeurs et nos objectifs."

Précédemment, IKEA avait déjà développé une norme de bien-être pour les poulets en collaboration avec Compassion in World Farming.

IKEA Belgique fonctionnera comme un marché pilote international en ce qui concerne l'amélioration des conditions de vie des porcelets. IKEA Food Services s'inspirera des leçons tirées de l'expérience belge pour élargir ses mesures liées aux conditions de bien-être des animaux à d'autres pays. Le dialogue avec des ONG, des organisations agricoles ainsi que des producteurs est capital pour assurer le succès de cette initiative.

"GAIA apprécie les efforts déployés par IKEA pour améliorer le bien-être animal, et qui vont plus loin que le simple bannissement de la castration des porcs", déclare Ann De Greef, directrice de GAIA. "Ceci explique pourquoi une période de transition plus longue est prévue. Le fait que IKEA Food Services se préoccupe du bien-être des porcs est une bonne chose pour les animaux."

 

Published with Prezly