IKEA soutient les réfugiés dans leur nouveau départ en Belgique

Au total, près de 20 000 meubles auront été donnés à Caritas et Convivial pour soutenir les réfugiés dans leur intégration

Lundi 19 juin 2017 — À l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, IKEA Belgique partage les premiers résultats de sa collaboration en Belgique avec Caritas International et Convivial. Ce projet local, qui soutient les réfugiés dans leur intégration en Belgique, s’inscrit dans un mouvement international lancé par la Fondation IKEA. Parmi les initiatives les plus significatives, la toute première centrale solaire au sein d’un camp de réfugiés vient tout juste d’être inaugurée à Azraq en Jordanie.

Si certains réfugiés vivent actuellement dans des camps comme celui d’Azraq, d’autres sont parvenus à trouver refuge en Belgique, loin des conflits ravageurs de leur pays d’origine. Aujourd’hui saines et sauves, ces personnes se retrouvent néanmoins désormais confrontées à un tout autre défi : celui de s’intégrer dans une nouvelle société dont ils ne connaissent rien. Conscient du rôle qu’il peut jouer sur le destin de ces personnes à la recherche d’un nouveau départ dans la vie, IKEA Belgique s’est associé en 2015 à Caritas International et à Convivial, deux organisations qui cherchent à fournir de l’aide matérielle et non-matérielle aux victimes de guerre, de catastrophes naturelles et de la pauvreté.

Un soutien pour une meilleure intégration

Le logement représentant le premier défi auxquels sont confrontés les réfugiés, IKEA a décidé de soutenir Caritas International et Convivial en leur fournissant près de 20 000 meubles. Au total, parmi les meubles de première nécessité, pas moins de 1 760 chaises et 1 220 tables auront été distribuées. Par ailleurs, l’entreprise a fourni des  casseroles (1 550), des verres et couverts (3 000) ainsi que toute une série d’ustensiles pour équiper au mieux les familles dans le besoin.

Pour Caroline Gastaud, Sustainability Manager IKEA Belgique, ce projet correspond entièrement aux valeurs de l’entreprise : « Chez IKEA, nous cherchons à offrir une vie meilleure au plus grand nombre. Nous sommes très heureux de pouvoir soutenir ces personnes dans leur nouveau départ via l’aménagement de leur première maison».

« Le don de IKEA nous permet de donner un nouveau départ à des milliers de réfugiés reconnus. En effet, les demandeurs d’asile arrivent souvent en Belgique sans rien, avec uniquement les vêtements qu’ils portent et, parfois,  un petit sac à dos. Une fois reconnus réfugiés, ils sortent des structures d’accueil avec ce même bagage. C’est là que débute notre accompagnement à la recherche d’un logement et aux premières étapes d’intégration en Belgique. En leur fournissant un matelas et des kits de cuisine et d’hygiène de base, nous donnons ce petit coup de pouce tellement nécessaire à de nombreuses familles. L’aspect logement est la première étape vers une intégration réussie », explique Anne Dussart, directeur Asile et Migration, chez Caritas International.

Mis à part l’aide matérielle, IKEA soutient par ailleurs Caritas et Convivial dans l’accompagnement qu’ils offrent tout au long de l’insertion des réfugiés.  

« Si l’aide matérielle représente un moment clé pour les réfugiés, l’accompagnement est quant à lui essentiel à fournir sur la durée. Grâce à nos différents programmes, nous les aidons à comprendre la société belge via des ateliers, à avoir accès à des formations, à  apprendre le français via des cours de langue, à déterminer un nouveau projet professionnel et de vie qui s’appuie au mieux sur leur expérience et leurs compétences», précise Bruno GILAIN, directeur de Convivial.

Un élan d’aide global

Cette initiative s’inscrit dans un mouvement international d’aide aux réfugiés, initié par la Fondation IKEA. Récemment, la Fondation a travaillé de pair avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés à la construction de la toute première centrale solaire au sein d’un camp de réfugiés, à Azraq en Jordanie.

Depuis leur installation en 2015, les quelque 60 000 réfugiés syriens vivant au sein du camp Azraq ont vécu avec, pour seul confort, des lanternes solaires distribuées lors de leur arrivée ainsi que 476 lanternes installées à travers le village par la Fondation IKEA. La centrale solaire, qui représente un investissement de presque 8,75 millions d’euros, a été entièrement financée par la campagne Brighter Lives for Refugees de la Fondation IKEA. Cette dernière avait récolté 30,8 millions d’euros pour les projets du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Pour chaque ampoule LED vendue pendant la campagne, la Fondation IKEA reversait 1 euro au HCR afin de fournir de l’énergie durable et de donner l’accès à l’enseignement aux réfugiés. 

IKEA soutient réfugiés dans leur nouveau départ en Belgique

Contactez-nous

Caroline Gastaud

Sustainability Manager

IKEA Belgium

Published with Prezly