IKEA et l’UNHCR s’unissent pour éclairer les camps de réfugiés

Mardi 20 janvier 2015 — IKEA et l’UNHCR s’unissent autour d’une action visant à améliorer le quotidien des millions de familles vivant dans des camps de réfugiés. Pour chaque ampoule LED achetée dans les magasins IKEA, la IKEA Foundation reversera 1 euro à l’UNHCR pour éclairer les camps de réfugiés. Les fonds récoltés permettront d’installer de l’éclairage dans les rues et à l’intérieur  des camps de réfugiés en Jordanie, au Tchad, au Soudan, en Ethiopie et au Bengladesh. Plus de lumière, cela signifie aussi plus de sécurité et de meilleures perspectives d’éducation et de revenus durables pour ceux qui y vivent.

Chaque année, des millions de familles quittent leur domicile pour échapper à la guerre, à des conflits ou à une catastrophe naturelle. L’UNHCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, fournit aujourd’hui protection et assistance à 13 millions de réfugiés. Environ la moitié des réfugiés vivant dans les camps sont des enfants.

Dans de nombreux camps, l'absence d'éclairage peut avoir de graves répercussions sur la sécurité de ceux qui y vivent, leurs perspectives d'éducation et leurs revenus. Sans lumière, la nuit commence au coucher du soleil. De ce fait, à la tombée du jour, de simples activités comme aller aux toilettes, aller chercher de l'eau ou rejoindre sa tente peuvent devenir dangereuses, en particulier pour les femmes et les filles. 

Comment la campagne vient en aide aux réfugiés

Pour chaque ampoule LED LEDARE achetée dans les magasins IKEA en février et mars, la IKEA Foundation reversera 1 euro à l'UNHCR pour éclairer les camps de réfugiés en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient. Un éclairage durable à l’extérieur, dans les tentes et dans les installations communes améliore la qualité de vie dans les camps de diverses manières mais l’électricité y est encore une denrée rare.

En permettant aux filles et aux garçons d'étudier une fois la nuit tombée, les lanternes à énergie solaire les aident à progresser à l'école. Les réfugiés pourront également continuer à vaquer à leurs activités commerciales après le coucher du soleil: achat et vente de marchandises, prestation de services, gestion de coopératives ou d’autres petits commerces locaux. Grâce aux réverbères solaires, les activités sociales peuvent se poursuivre en soirée et la sécurité dans les camps de réfugiés est renforcée.

La campagne a été lancée pour la première fois en 2014. Sur les deux mois de février et mars 2014, et grâce au soutien de nos collaborateurs et clients, elle a permis de récolter la coquette somme de 7,7 millions d'euros.

Contactez-nous

Annelies Nauwelaerts

PR Manager

IKEA Belgique

Jonathan Spampinato

IKEA Foundation

Olaf Tchongrack

United Nations High Commissioner for Refugees

Published with Prezly